Technologie

Dernière révision: None
Par Chadrack Besongo

Il y en a d'autres!

N'hésitez surtout pas d'explorer les autres notes de Kiara pour les tanzanites. Les notes pour les tanzanites sont les réadaptations des notes de cours des élèves de septième.

Si une notion vous semble difficile à appréhender, sentez-vous libre de poser des questions au bas de la page. Notre communauté des bénévoles sera toujours heureuse de vous répondre.

Chapitre 1: Rappels


Le cycle de l’eau

L’eau potable que nous buvons provient du milieu naturel. Elle est prélevée dans les rivières,les lacs,les fleuves ou bien dans les nappes souterraines (acquifères). Mais avant de nous parvenir parfaitement potable,l’eau suit un long chemin; elle s’évapore dans le milieu naturel (évaporation), les nuages se forment (condensation des nuages), se déplacent,se transforment en pluie et cette pluie filtrée(infiltration) par les sols vient reconstituer les ressources : c’est le cycle naturel de l’eau.

Les grandes étapes du cycle de l’eau

La plus grande partie de l’eau qui tombe en pluie provient de la mer. La chaleur du soleil enlève à la surface de l’eau des minuscules particules d’eau appelées molecules et celles-ci s’elevent dans l’air. Ce processus qui s’appelle l’evaporation,se developpe egalement surles lacs et les rivieres. Les particules d’eau emportees par le vent s’elevent graduellement,souvent aide par les montagnes. En s’elevant,elles se refroidissent et forment des nuages. Un nuage suffisament charge d’eau tombbe sous forme de pluie; une fois au sol,l’eau s’ecoule vers la mer.

Quand la pluie tombe sur une roche permeable,elle s’infiltre jusqu’à ce qu’elle rencontre une couche impermeable. La couche d’eau à l’intérieur d’une zone rocheuse perméable s’appelle la nappe phèatique(souterraine ou acquifère). Dans les régions accidentées,le sommet de cette nappe se situe souvent au-dessus du niveau des vallées. Si les collines renferment les deux types de roches,l’eau s’écoulera jusqu’a la surface de jonction de deux couches puis jaillira de la terre sous forme de source. Celle-ci constitue l’origine de nombreuses rivières et alimente des puits.